Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 18:40

Pak Chong – Parc national – Jungle – La route -

 

Lever 6h00 – En route pour Pak Chong, parc national de Khao Yai. Tuk tuk au siège rose et blanc – marche arrière dans le vent – terminal nord – bus station – une multitude de guichets, on nous sourit, on touche d’une main les joues des enfants, on nous indique le chemin – guichet 49 – un ordinateur d’un autre âge, de petits icônes miniatures sur l’écran, deux adultes, trois enfants – toujours des sourires, de la gentillesse –une vendeuse ambulante, elle porte deux plateaux en équilibre sur un bâton posé sur ses épaules – une publicité pour une crème de massage – des brochettes en grande quantité dans les échoppes, partout – sur la route, dans le bus, banlieue de Bangkok, des toits de Pick Up, partout sur les trottoirs, des toits, des plates-formes arrières et des cabines avants de Pick Up, des magasins de Bouddhas d’or, de chaises, de roues de tracteurs, de pots d’échappement chromés – un Bouddha géant en bordure de route, un Bouddha géant en haut d’une colline, un vieux Bouddha blanc au cœur d’une forêt – dans une descente, nous prenons de la vitesse, le vent siffle, nous évitons de justesse de renverser un pousse pousse – à Pak Chong, sur les lampadaires, des statues de Calao – Un jeune homme aux cheveux grisonnants nous aide à contacter notre Guest House – il nous prête son portable, son bus l’attend – Songthaews, à bord d’un songthaews, des amulettes de protection sur le rétroviseur et nous roulons de nouveau – un régime de bananes à l’arrière sur la plate forme – un bungalow au milieu d’une végétation luxuriante – une grande et large pièce et cinq matelas à même le sol – promenade – baignade dans un trou d’eau en pleine forêt – un nouveau véhicule, un camion avec plate forme – déplacement en groupe avec des français, des américains, des allemands, des canadiens – une famille de français résidant à Casablanca, trois jeunes françaises qui voyagent ensemble, elles ne se connaissent pas, elles se sont rencontrées sur internet – dans le trou d’eau, concours de nage et plongeon puis photographies de toiles d’araignées – une route chaotique et poussiéreuse – nous nous dirigeons vers la grotte – chauve-souris, insectes géants, guanos au sol – nous attendons la nuée de chauve-souris et j’écris sur le chemin – un américain parlant thaï à douze étudiants – un canadien très blanc de peau parlant avec une française qui a de la famille aux États-Unis – une distribution de piques pour un en cas ananas – la nuée en vagues continues et tourbillonnantes – grandiose – le retour de nuit, seuls les phares du camion éclairent la route défoncée , la campagne, les champs alentour – j’écoute les conversations, je somnole – au restaurant le soir, une femme seule avec un ordinateur, la cuisinière prépare le poulet, se gratte les aisselles, découpe le poulet, on joue aux cartes, on écrit son journal, on boit des bières, atmosphère estudiantine -

Partager cet article

Repost 0
Published by monsieurpyl - dans Carnets du monde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Pyl
  • Le blog du Pyl
  • : Un carnet de bord... De chansons, dessins, poésies et autres divagations...
  • Contact

Mes disques

Pochette Monstres En compagnie des monstres 

 

pourquoirecto Pourquoi j'ai mangé M. Pyl

 

le declin pochette2 Juste avant le déclin

 

en roue libre pochette En roue libre 

 

pochetteenfamille En famille 

 

alancienne A l'ancienne 

 

Pochette Pyl A la campagne 

Recherche

Pages

Toutes Les Chansons Des "jean"...