Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 08:42

Une nuit en fait… De 22h00 à 3 ou 4h ça dépend…

L’album avance doucement mais sûrement… Il m’arrive de rester des heures entières bloqué sans savoir quelle direction emprunter, quel son donner à la chanson… Mais bon, je ne m’inquiète pas non plus (tout au moins j’essaie), je cherche et ça vient… Je cuisine au banjo pour rajouter une pincée de ukulélé, un zest de flûte et zou un solo qui tâche… Les amis passent de temps en temps quand on trouve le temps dans l’agenda et nous voilà à jouer en trio guitare, contrebasse, batterie, une petite percu par ci, un riff de trompette par là, un accordéon tout rond, un tin wistle tout tremblant… ça serait mentir de dire que c’est ambiance « exile on main street », 30 à 40 personnes en permanence, « sex, drugs and rock’n roll » dans une immense demeure dans le sud de la France mais l’expérience est tout de même bien là… On est en campagne, on a une vaste pièce, un type qui bidouille des machines, place son micro dans un coin de la pièce, puis à côté de l’ampli, puis sous un drap, qui accorde sa guitare en accords ouverts comme il le sent…Il s’endort une demi-heure sur un canapé sans savoir où il est pour se réveiller avec l’idée de la mort qui tue… Il fait écouter à un pote batteur, à son voisin, à sa nana et il prend comme il peut les remarques qu’on lui dit… « C’est top, c’est bof, ça sonne grosse prod., ça sonne roots, on dirait « Capitaine Flam » (si, si pour de vrai !!!) »… Entre deux prises, il y a les concerts qui vous replongent dans le bain intense du contact direct avec la réalité d’un public… Ah ben oui tiens, il y a du monde dehors… J’ai souvent l’impression d’être besogneux comme jamais avec mes trente prises pour trois notes, avec mes « bon ben revenez les gars, en fait, on va pas la jouer comme ci mais comme ça »,  avec mes impressions que ça sonne plus bancal que carré… Mais j’y retourne encore et encore pour ces petites secondes où on se dit « Ouah mais c’est qu’ça envoie c’bazar là !!! »… Pour cet organisme vivant qui prend forme petit à petit, un album de chansons…

Voilà, c’est un exercice absurde que d’essayer d’organiser le silence en y agençant des notes et faire vibrer la corde sensible des gens… La sereine solitude de l’écoute au casque, la joie intense du collectif en train de balancer du son, les pauses nature sous les étoiles, les « allez j’y reviens »… Absurde et dérisoire sûrement mais quel pied tout de même !!!

 

                                                                             à bientôt en maillot...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by monsieurpyl - dans Journal d'un studio
commenter cet article

commentaires

Oeuf à la coke 24/06/2011 13:01


En effet, ca me dit quelque chose!!!!


Présentation

  • : Le blog du Pyl
  • Le blog du Pyl
  • : Un carnet de bord... De chansons, dessins, poésies et autres divagations...
  • Contact

Mes disques

Pochette Monstres En compagnie des monstres 

 

pourquoirecto Pourquoi j'ai mangé M. Pyl

 

le declin pochette2 Juste avant le déclin

 

en roue libre pochette En roue libre 

 

pochetteenfamille En famille 

 

alancienne A l'ancienne 

 

Pochette Pyl A la campagne 

Recherche

Pages

Toutes Les Chansons Des "jean"...