Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 13:59

J'en suis à la phase finale, les dernières retouches, le mastering à venir, le choix d'une pochette...

Le mix à écouter en voiture, sur un poste pourri, sur une bonne chaîne, de près, de loin, dans le jardin...

Et voir si ça colle, si ça respire, si "ça en est" de la bonne musique!!!

Et puis sortir les monstres avant noël... Hou Hou!!!

 

Repost 0
Published by monsieurpyl - dans Journal d'un studio
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 02:01

Être capable de soulever des montagnes pour obtenir ce qu'on veut, c'est beau, c'est très beau même... Mais de deux choses l'une, d'abord savoir ce qu'on veut et l'autre, ne pas laisser retomber les dîtes montagnes sur son prochain... Pour ma part, j'essaie depuis longtemps de ne pas penser à tout ça... Si ma musique peut être écoutée par des centaines (bon soyons modestes) des dizaines de milliers de personnes, c'est bien, très bien même... Mais avant tout, faire... de la musique, se réaliser, aller au bout de... Au final, il s'agit d'être entier, se mettre à nu, d'y aller et s'offrir du rêve... A Nantes, au cinéma le Katorza, un joli film "Un amour de jeunesse", promenade nocturne, les couples s'enlacent, des groupes d'amis sortent des cafés, un jeune garçon seul sur les marches de l'opéra, une odeur de pluie, un parfum d'été... Plus tard, la nuit dans le camion, à ressasser les dernières séances d'enregistrement, les dernières idées d'arrangements, le travail qu'il reste à faire... Créer à partir de rien... Tout ce dérisoire qui devient essentiel... Je ne peux m'empêcher de trouver ça beau... Inutile bien sûr et tellement inutile que ça en devient d'autant plus beau... J'attends toujours la chanson idéale, l'album idéal, le son idéal, le concert idéal, j'attends toujours que l'on parle de mes chansons comme je les vis, les sens, les imagine, j'attends toujours de l'effervescence autour de ma musique... Mais j'attends en avançant... Certes avec fébrilité, crainte, prudence mais aussi inconscience et folie douce... Un bon concert en Bretagne et me voilà reboosté pour juillet, donnez-moi des planches et un public, j'en ferai bon usage... En attendant, un magnéto et un bout de nuit, j'expérimente... En compagnie des monstres...

Repost 0
Published by monsieurpyl - dans Journal d'un studio
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 02:44

Les heures passées dans cette pièce...

Hors du monde... Vidé, lessivé parfois... Découragé, dans l'impasse...

Et puis d'un coup, vlan, on décoche le riff, la phrase, le son...

C'est (re)parti!!!

Une quinzaine de titres en préparation et tout se permettre...

Des instruments qui se croisent... Bonjour, au-revoir,

je passe entre ses deux notes et je file, je reviens après le pont,

je n'oublie pas de chatouiller la voix du gars qui chante et zou,

je me glisse entre deux coups de caisse claire...

La musique est avant tout atmosphérique, il est question de plonger 

son auditoire au coeur d'un monde parallèle, sensoriel, sensitif, émotif...

Expérimental... Voilà, tout est question d'expérience...

Il y a la petite histoire de la chanson, ce que les mots vont évoquer,

qui ils vont toucher, la mélodie entêtante, enivrante, planante, enlevée, courbée...

Et puis la chanson, voire l'album dans son intégralité... Ce qu'il s'en dégage,

ses voyages...

Un exemple:

Je pense à Marc Ribot sur une chanson de BabX et je pars de là...

Je tourne autour de cette idée de notes de guitares éparses,

perdues au fond d'une cave à la Velvet Underground sur un espèce

de blues oriental hypnotique... Avec cette autre idée aussi du musicien

qui joue toujours sur le même accord, le même morceau... Il joue toujours 

la même chose lentement et de cette lenteur, de cette répétition naît l'hypnose,

l'ensorcèlement, la magie...

Ben oui, ça n'a l'air de rien la guitare de John Lee Hooker (quoique...) 

mais qui joue comme lui? Il faudrait plusieurs vies pour parler la même langue que lui...

De mon côté, si sur un quart de bout de chansons, allez un cinquième, un centième même, 

bref un minuscule instant perdu dans l'espace de la chanson, j'arrive à sonner (un peu) blues...

Ben je suis content!!!

Repost 0
Published by monsieurpyl - dans Journal d'un studio
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 22:44

Des fois, la bête plante et c'est le drame!!!

La bête, c'est l'ordi et en l'occurence, le logiciel sur lequel je bosse...

Oui, je sais, vu la musique que j'écoute et celle que je cherche à jouer,

il semblerait plus logique que je travaille sur du matériel analogique,

en mono et à l'ancienne... Je suis OK mais et d'une, c'est pas donné 

et de deux, ben, l'essentiel est ailleurs...

Quoiqu'il en soit, quand ça plante, je perds des heures à essayer de trouver le bug, 

à chercher les pistes manquantes dans les vieux tiroirs oubliés d'icônes invisibles 

au fin fond de valises de grands-mères...

Avec le chien de Windows qui bouge la tête style je m'active mais qui ne trouve jamais rien...

Je fouine, je râle, je farfouille, je me calme... 

Hop une idée, ah ben non ça marche pas, cool une autre, ah ben non plus...

Ah mais bien sûr, c'était ça... Yes!!!

Très épanouissant au bout du compte...

Comme c'est un album sur les monstres (même si pas que...), je me dis que ça doit venir 

de là... Il doit y avoir un vampire suceur de sons dans le disque dur, un mini-troll bousilleur

de lignes de basse, un marabout envoûteur de signaux hertziens, un truc du genre...

Repost 0
Published by monsieurpyl - dans Journal d'un studio
commenter cet article
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 17:05

J'ai de vieux instruments difficiles à accorder , de mauvaise qualité, d'autres de facture plus récente et qui sonne comme jamais... j'ai l'inverse aussi, et des jouets japonais, et des synthés aux sons étranges et fantomatiques... Et je bidouille...

Des heures et des heures durant... Je reconstruis un puzzle qui n'existe pas encore et cherche à constituer une entité cohérente... Quand j'enregistre une chanson, j'ai souvent un son référent en tête, sixties, seventies, country, hilbilly, funk ou soul, un artiste, un album référent qui m'aide et me guide vers là où je veux aller... Parfois tout un album s'inspirera d'un artiste, d'un album... Les gens ne me citeront peut-être jamais ces influences et peut-être d'autres mais qu'impporte et même tant mieux... L'univers (musical et autres) est suffisamment vaste pour laisser chacun libre des comparaisons et rapprochements qu'il souhaite... Et puis d'ailleurs, on s'en fout, si ça parle, si ça vous parle!!!

Quoiqu'il en soit, je me nourris de musique, de lectures, de films, de peintures, de voyages, d'amour (bien sûr) et le simple fait de créer derrière, d'écrire et d'enregistrer mes petites chansons me laisse à penser que rien n'est inutile (sinon l'art!!!)... et c'est ce qui rend la vie d'autant plus merveilleuse... Sur une ballade nonchalante à la "Fersen", un conte fantastique à la "Maupassant", deux guitares se répondant à la "Stones"... Bon sans prétention aucune ça va de soi... Tous ces grands sont là pour nourrir le reste du monde et l'entraîner de l'avant, je suis de ce reste du monde voilà tout... Ici, un banjo sauvage kusturicien, là une frêle flûte vivaldienne... Et les mariachis pour la trompette, et New order pour l'orgue systémique... Mais où est le rapport dans tout ça? On s'en fout si tout prend corps, si tout prend âme.... Je m'y emploie...

Je bricole mon folk en artiste artisan, lunaire et décadent... Timber Timbre est à la guitare (oui, je sais j'ai de la chance), Tom Waits au chant sur un texte de François Villon... Je ne suis pas à la hauteur alors je me fais discret et je les écoute... En silence... Je pourrais toujours en faire une chanson...

Repost 0
Published by monsieurpyl - dans Journal d'un studio
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du Pyl
  • Le blog du Pyl
  • : Un carnet de bord... De chansons, dessins, poésies et autres divagations...
  • Contact

Mes disques

Pochette Monstres En compagnie des monstres 

 

pourquoirecto Pourquoi j'ai mangé M. Pyl

 

le declin pochette2 Juste avant le déclin

 

en roue libre pochette En roue libre 

 

pochetteenfamille En famille 

 

alancienne A l'ancienne 

 

Pochette Pyl A la campagne 

Recherche

Pages

Toutes Les Chansons Des "jean"...