Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 17:29

Une mésaventure fictive (cela va de soi) mais mais...

Je connais des gens qui... Pas de nom pas de nom!!!

La chute de l'histoire dans le dessin...

 

Shakirasong.jpg

 

 

Shakira

 

Hier soir c’est épouvantable

Tout le monde était là pour voir ça

Sur une musique de Shakira

Oui j’ai dansé nu sur les tables

 

Ça n’est pas dans mes habitudes

(Mais) la journée avait été rude

Ça devait être un coup d'chaleur

En décembre, certains en meurent

L’excitation du réveillon

Surtout la semaine qui précède

La mélodie de la chanson

Je n’ai pas eu besoin qu’on m’aide

 

Hier soir c’est épouvantable

Tout le monde était là pour voir ça

Sur une musique de Shakira

Oui j’ai dansé nu sur les tables

 

C’était le chorizo d’Espagne

Il faut s’habituer au goût

Ça vous donne une haleine de loup

Puis vous hurlez dans la montagne

Je n’ai pas voulu dénoter

Rapport au thème de la soirée

Le Moyen-Âge et ses coutumes

Aujourd’hui il faut que j’assume

 

Hier soir c’est épouvantable

Tout le monde était là pour voir ça

Sur une musique de Shakira

Oui j’ai dansé nu sur les tables

 

Je n’ai pas dû le voir venir

A l’heure de la photo de groupe

Le petit oiseau va sortir

Jamais vos amis ne vous loupent

Et en guise de tarte à la crème

Un joli portrait sur Facebook

Oui bien sûr j’ai changé de look

Mais on me reconnaît quand même

 

Hier soir c’est épouvantable

Tout le monde était là pour voir ça

Sur une musique de Shakira

Oui j’ai dansé nu sur les tables

 

Depuis oui j’avance voilé 

Dans les rues de Beugné l’Abbé

Flûte je crains d’en avoir trop dit

Cette histoire se passe à Nancy

C’est plus une tradition là-bas

Plus on est saoul et plus on boit

Ça aide à supporter le froid

A mieux apprécier Shakira

 

Hier soir c’est épouvantable

Tout le monde était là pour voir ça

Sur une musique de Shakira

Oui j’ai dansé nu sur les tables

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 14:43

Ado, j'avais fait un voyage Erasmus en Ecosse de 3 semaines...

Je logeais chez une dame un peu bohème...

Il y avait des tableaux des Highlands aux murs...

J'y ai repensé ces jours-ci...

 

Marecages.jpg


 

Loin du côté des marécages

 

Je suis baigné de mon enfance c'est vrai

J'ai vécu une étrange adolescence

J'aimais la solitude des rues

Attiré par les garçons perdus

Je travaillais ma guitare la nuit

Je jouais dans des caves pour des amis

Ca m'a amené si loin ces images

Loin du côté des marécages...

 

Des promenades en terres écossaises

Je ne me suis jamais senti à l'aise

Je chantais dans les rues d'Edimbourg

J'étais toujours en retard en cours

On y parlait de gagner sa vie

Moi ma vie je l'avais déjà gagné

J'arpentais la lande sur un cheval sauvage

Loin du côté des marécages...

 

Je suis toujours en voyage

Loin du côté des marécages...


Dans la cour d'école, un marronnier

On ne t'a jamais vu t'énerver

Sur un camarade, ce ne sont que des salades

J'ai de la haine pour l'éternité

Mais sans un bruit je l'ai enseveli

En mon étrange adolescence

Je sais que la vie n'a aucun sens

Mais je veux aimer la vie

Retrouvons-nous Amour en mon jeune âge

Loin du côté des marécages...

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 14:25

De la finesse en ce début 2011...

Les réminiscences des promenades dans 

les quartiers chauds de Bruxelles probablement...

 

PS: Rien à voir mais mon lave-vaisselle est réparé

(voir article du 22 décembre dernier)... Tout arrive!!!

Merci à Super Réparator...

 

champignon

 

 

Vérole


Pour sûr ça m'a rendu tout fol

Tu aurais chopé la vérole

D'avance, j'ai les dents qui crissent

Te voilà avec la chaude pisse

ça n'est pas ma poire, pas ma pomme

Je suis plutôt sain comme bonhomme

Je récure même mon appareil

Au savon de Marseille

J'en connais qui de garagistes

Qui de peintres en bâtiment

Je n'en dresserai pas la liste

Ne se lavent point l'instrument

Mais je connais ta clientèle

Fine amatrice de dentelles

Elle est bourgeoise, elle est rangée

Il n'y a pas lieu de s'inquiéter

C'est donc qu'il existe s'il en faut

Une brebis dans le troupeau

Un diablotin de caniveau

Qui doit refouler du goulot

On révélera sur diapo

un orgelet compromettant

Quelques pustules, quelques points blancs

Démasqueront notre Hidalgo

Notre Dom Juan de pacotille

Notre sabot, notre coquille

Qui s'amuse à souiller les filles

En leur refilant ses morilles

Sitôt découvert le loup noir,

Le péquenot, le campagnard

Qui ne se rince pas l'étendard

(C'est beau on dirait du Ronsard)

Je lui présenterai ma cousine

Souillon comme une bécassine

Ils cultiveront la girolle

Dans la joie, dans la gaudriole

En attendant ma Méssaline

Méfie-toi des gars d'la marine

Du roturier, du populo

Sans ça, tu n'feras pas d'vieux os

Garde-toi les archiduchés

Ils ont des fesses de bébé

Oui garde-toi les particules

Ils ont de jolis testicules

Le vis nettoyé au coton

On n'risque pas la contagion

Vive la noblesse argentée

Oui vive l'amour protégé!!!

Vive la noblesse argentée

Oui vive l'amour protégé!!!

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 19:28

Pour ceux qui écoutent France Inter mais pour tous les autres aussi bien sûr...

Bon, Pierre-Louis Basse (cité dans la chanson) est un journaliste d'Europe 1 

mais bon, c'était pour la rime...

 

 logo-france-inter

 

 

La matinale d'Inter

 

Dans un souci de garder la maison clean

Si j'écoutais la radio en rangeant la mezzanine

Branché sur la matinale d'inter

Le sujet pourrait me plaire

Il s'agit de savoir l'opinion des gens

Sur le gouvernement actuel

Je suis fidèle au service public

Mais là vraiment y'a un hic...

 

Il s'agit de parler de choses sérieuses

de Taniguchi les bandes dessinées merveilleuses

L'univers de la jolie Lonely Drifter Karen

Et les amoureux s'enlaçant le long des quais de la Seine

Mais le ministre du budget

Annonce qu'il n'a plus de budget

C'est comme ça depuis si longtemps

A quoi bon en faire tout un flan?

 

Tiens il y a des moutons sur la table basse

Je n'entends déjà plus la voix de Pierre-Louis Basse

Il y a quelque chose, quelque chose qui se passe

Mon corps est une onde et lentement s'efface

Je suis dans le poste et je vibre

Je vois l'esprit des radios libres

A la main, mon plumeau de ménage

Je monte au dernier étage...

 

En raison d'un mouvement de grève

Nous ne sommes pas en mesure

de diffuser nos programmes habituels...

 

Dans un souci de garder la maison clean

Si j'écoutais la radio en rangeant la mezzanine

Ah ben, ah ben non, ah ben non...

C'est la grève!!!

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 10:34

Une petite chanson de bonne année... 

Et bonne santé tout ça tout ça...

 

All-my-family.jpg

 

 

All my family

 

All my family

All my family

Vous souhaite une année happy

All my family

All my family

Vous souhaite une année happy

 

 

Il faudra s'aimer fort,

Il faudra joindre nos corps

Sur le canapé du salon

Devant la télévision

Il faudra boire

Il faudra croire

 

All my family

All my family

Vous souhaite une année happy

All my family

All my family

Vous souhaite une année happy

 

Cool le monde est cool

Tout roule, baby mon coeur, tout coule

Tendre est la foule, tendre est la foule

Et la vie me rend saoûle

 

All my family

All my family

Vous souhaite une année happy

All my family

All my family

Vous souhaite une année happy

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du Pyl
  • : Un carnet de bord... De chansons, dessins, poésies et autres divagations...
  • Contact

Mes disques

Pochette Monstres En compagnie des monstres 

 

pourquoirecto Pourquoi j'ai mangé M. Pyl

 

le declin pochette2 Juste avant le déclin

 

en roue libre pochette En roue libre 

 

pochetteenfamille En famille 

 

alancienne A l'ancienne 

 

Pochette Pyl A la campagne 

Recherche

Pages

Toutes Les Chansons Des "jean"...