Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 09:33

Suite et fin du petit voyage...

En Gelbique pour aujourd'hui...

Avec cette chanson enregistrée

dans la salle de bains de notre hôtel...

Bon réveillon!!!


manneken.JPG

 

 

Bruxelles

Six heures du matin

Une chambre d'hôtel

Un serveur indien

Je suis à Bruxelles

Juste au pied de l'atomium

J'ai osé te prendre la main

Tout est différent au matin

Nous nous serions aimés en somme

Comme deux "manneken"

A la vue des gens

De nos joies, nos peines

Rien n'est important

Le petit déjeuner offert

Il faut mettre les choses au clair

Avenue Régina Victoria

(Je) te vois pour la première fois

Le froid, les flonflons

Tu es si jolie

Je suis un garçon

Qui écrit la nuit

La grand' place est illuminée

Un beau moment pour un baiser

Mais je suis en retard d'un train

Tu sais du monde (je) ne sais rien

Bijou, ça te tente

Une petite brocante

Quartier du sablon

Tu ne dis pas non

Mais (tu) demeures bien silencieuse

Si tu ne me dis pas tout

Dans Bruxelles la merveilleuse

Les mots viennent par petits bouts

Dans une boutique

En plein quartier chic

Tu me prends le bras

Oui je suis le roi

Des belges voilà que déjà

Le luxe est mon quotidien

Ce que l'on attend pour demain

N'arrivera probablement pas

Seulement voilà Bruxelles

Est une jolie ville

L'art est inutile

Mais vaut bien le ciel...

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 15:54

Allez en ce jour de noël, une petite chanson sur la motivation (ou non)...

L'attrait de la contemplation (enfin la grosse flemme quoi!!!) ou le désir d'avancer...

Faut-il choisir???

Ah oui, sinon le solo de ukulélé est tiré d'un morceau de Cyril Lefebvre,

grand ukuléliste devant l'éternel... 

Bonnes fêtes...

 

Somnolence.jpg

 

 

Le désir intense de somnolence

 

Non je ne dois pas

Céder à l’envie

Au désir intense

De la somnolence

Non il ne faut pas

En l’absence

De bruit

Fermer les paupières

Et dormir pépère

Car j’ai du travail

Une œuvre à bâtir

Doux Jésus, je baille

Et mon avenir ?

Je pose ma veste

C’est l’heure de la sieste

Ce Morphée, quelle peste !!! 

Il faut que je reste

Debout toute la nuit

Sans me porter pâle

Mon regard se voile

J’ai besoin d’un lit

Mais comment dès lors

Combler mon retard

Si je fais le mort

Au fond d’un plumard ?

Je cuis au soleil

Comme un gros lézard

Sonne le réveil

Je grogne, j’en ai marre

Et je cogne alerte

Sur l’hideux objet

Je suis libre non mais

De courir à ma perte

Je n’en fous pas une

Rame de la journée

Je n’en fous pas une

Et je suis comblé

Un rond de bave humide

A même l’oreiller

Il faut que je speede

A tout rattraper

Il faut que je speede

A tout rattraper

Il faut que je speede

A tout rattraper

Il faut que je speede

A tout rattraper…

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 10:05

Après le titre "Dépanneuse" (article du 12 décembre dernier),

une nouvelle chanson sur les petits problèmes quotidiens...

Bon en fait, ça fait bien 6 mois qu'il est en rade ce brave 

lave-vaisselle, j'ai la pièce pour le réparer mais voilà, 

on se regarde tous les deux avec méfiance...

La guerre froide quoi...

"Construit pour durer", faîtes-moi rire!!!

 

Lave-vaisselle.jpg

 

 

Lave-vaisselle

 

Mon lave-vaisselle est en panne

On fait la vaisselle à la main

Vu comme ça, ça n’a l’air de rien

Mais pour peu qu’il y ait des copains

Mon amoureuse me tanne

Tu dois réparer tes erreurs

Ne touche pas au programmateur

Jette un œil à l’alternateur

Ah non ça c’est dans une voiture

Je vois que tu me taquines

Mais je suis fin prêt, je suis mûr

Pour m’attaquer à la machine

Un tournevis cruciforme

Je suis au meilleur de ma forme

Passe-moi une clé à molette

Je viendrai à bout de la bête

Je nettoie les pâles de la pompe

Quel idiot, je pète un ergot !!!

Ça y est, j’ai de l’eau plein les pompes

Et je pense à Di Caprio

L’orchestre jouera-t-il jusqu’au bout ?

Je suis en pleurs, je suis en nage

Pour m’aider à tenir le coup

Je bois du liquide de rinçage

Dans le tuyau d’évacuation

Un glaçon, suis-je toc toc ?

Pour peu qu’il passe près de ma coque

J’irai dire bonjour aux poissons

Au secours, au secours chérie

Le moteur fait un drôle de bruit

Mais ça y est comme dans les grands mélodrames

Mon lave-vaisselle a rendu l’âme…

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 16:16

J'avais enregistré une première version où on entendait 

ma petite fille se réveiller sur la fin... C'était super sympa

mais bon, je l'ai effacé par mégarde... Voilà, c'est juste pour noter

le côté "real life" de mes chansons...


Petite-berceuse.jpg

 

 

Petite berceuse

 

Cette chanson je ne la chanterai pas fort

Dans la chambre à côté ma petite fille dort

Je ne voudrais de mon chant

De mon chant la réveiller

Ma petite fille dort dans la chambre à côté

 

Il faut savoir une chose sur cette petite fille

Pour les jours de mauvais mot, de mauvais pas

Elle grimpe sur son cheval de bois

Et vous emmène à travers bois

Au doux pays des vertes brindilles

 

Bien sûr ça peut paraître un peu ridicule

Nous qui grimpons souvent à dos de mule

On est chercheur, on est savant

On voyage au-delà du temps

Ma petite fille voyage au-delà du vent

 

Je l’ai vu sourire dans son sommeil

Il faudra toujours sur elle que je veille

J’ai ma guitare pour me porter

Mais ne dois pas la réveiller

Ma petite fille dort dans la chambre à côté

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 09:25

Oui, c'est vrai, je l'avoue, notre vie est parfois des plus passionnantes...

 

Fete-foraine.jpg

 

 

Fête foraine

 

Il est arrivé

Dans un sac en plastique transparent

Un samedi soir il était tard

Les enfants rigolaient en le voyant

Tu rigolais en le voyant

Je rigolais en le voyant

 

Il porte un nom bizarre

Il s’appelle « Fête foraine »

 

Il se laisse vivre sans rien dire

Mais il n’a pas non plus

Beaucoup de conversations

Il n’est pas des plus folichons

Il n’est pas des plus polissons

Même s’il est des plus mignons

 

Il porte un nom bizarre

Il s’appelle « Fête foraine »

 

Il a au moins, au moins cela pour lui

Il mène sa barque, oui sa barque

Sa barque sans un bruit…

 

Mais bon ces derniers temps

Il n’a pas l’air au mieux

Il tourne un peu en rond

C’est normal me direz-vous pour un poisson

Ah bon parce que c’est un poisson

Ah oui d’accord c’est un poisson

 

Il porte un nom bizarre

Il s’appelle « Fête foraine »

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du Pyl
  • : Un carnet de bord... De chansons, dessins, poésies et autres divagations...
  • Contact

Mes disques

Pochette Monstres En compagnie des monstres 

 

pourquoirecto Pourquoi j'ai mangé M. Pyl

 

le declin pochette2 Juste avant le déclin

 

en roue libre pochette En roue libre 

 

pochetteenfamille En famille 

 

alancienne A l'ancienne 

 

Pochette Pyl A la campagne 

Recherche

Pages

Toutes Les Chansons Des "jean"...