Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 21:05

Oui, c'était un jeudi et je suis allé à Moutiers... en fait, c'était la semaine dernière et j'ai dû écrire au moins trois histoires différentes sur l'escapade en question. Etant bien parti dans mes carnets, je commençais à me dire que tout allait couler de source: Je pars en vadrouille, les sens en éveil, je note des détails, ça m'inspire et j'écris l'article qui tue!!! Tranquille quoi!!! Bon ben en fait non...

 

Ma première histoire: Je vais à Moutiers et je ne trouve rien d'intéressant à écrire... Du coup, j'écris sur le fait que je n'ai rien à écrire et c'est très drôle... En fait, ça ne l'est pas donc non...

 

Ma deuxième histoire: Je vais à Moutiers, je suis un indien et je pêche des gardons dans les eaux du Lay (à l'arc et aux flèches évidemment...). Je joue du banjo cinq cordes dans les bistrots du coin et mes chansons racontent ma vie de peaux-rouges dans le Sud-Vendée... S'en suit moults détails sur les premiers artistes folks indiens (Buffy Sainte Marie et Peter Lafarge entre autres) à qui je rends hommage dans mon récital à travers des anecdotes piquantes sur leur passé, leur combat et des reprises de certains des leurs titres. Bon, c'est un peu borderline mais c'est fluide... Seulement bon, je dois avouer que je m'écarte quelque peu du sujet (Moutiers je le rappelle) donc ben non...

 

Ma troisième histoire: Je me promène dans Moutiers, son pont à quinze arcades du XVIIème siècle, sa petite taverne place de l'église, ses particularités architecturales (échauguette à l'angle d'une imprimerie, porte à meneaux, figurine de teletubbies posé sur une avancée de fenêtre (ben si je l'ai vu ça!!!)) quand je croise une employée de mairie furibonde qui m'agresse, me traite d'incapable, de looser, de dernier des derniers et j'en passe... Je fuis, elle me pourchasse... Dans sa rage et sa folie, elle brûle tout le village... Le pont sur lequel je me trouve (celui aux quinze arcades irrégulières donc) fond comme les montres molles de Dali, scènes apocalyptiques d'un réalisme poignant, je quitte Moutiers à la dérive sur un radeau de pierres... Dans la scène finale, j'entends le rire suraigu, glaçant et démoniaque de la vieille femme de la mairie, je me bouche les oreilles, est-ce la fin du monde? Bon là, l'histoire est très sympa mais comme j'ai effectivement rencontré la secrétaire de mairie (que je connais) et qu'elle n'est ni vieille, ni sorcière et que fort heureusement, elle ne m'a pas insulté... Comme on a juste causé des sentiers pédestres et cyclistes dans la vallée du Lay en fait et vu qu'elle lit les carnets... Bon, je me suis dit que c'était peut-être un peu too much... Donc ben non plus...

 

Moutiers, une semaine après donc, je n'ai toujours rien... Sinon trois histoires en une, remarque... Why not après tout?

Partager cet article

Repost 0
Published by monsieurpyl - dans Carnets du coin
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Pyl
  • Le blog du Pyl
  • : Un carnet de bord... De chansons, dessins, poésies et autres divagations...
  • Contact

Mes disques

Pochette Monstres En compagnie des monstres 

 

pourquoirecto Pourquoi j'ai mangé M. Pyl

 

le declin pochette2 Juste avant le déclin

 

en roue libre pochette En roue libre 

 

pochetteenfamille En famille 

 

alancienne A l'ancienne 

 

Pochette Pyl A la campagne 

Recherche

Pages

Toutes Les Chansons Des "jean"...