Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 21:58

Concert Monsieur Pyl pour RESF (http://www.educationsansfrontieres.org/) à la maison de quartier de Saint André d'Ornay avec Eric et Stéphane alias le Professeur Mandret et El Stefano des marins fantômes...

 

- On s'est retrouvé devant le parking de la maison de quartier. On s'est embrassé sur la joue, l'air de rien, on s'est un peu parlé des projets en cours (musiques, contes, voyages), on a sorti le matériel et on a balancé.

- On a écouté d'une oreille un débat sur la situation des Sans-Papiers, les lois, la situation en France.

- De l'autre oreille et avec notre bouche, on a discuté du résultat des élections, de ce que cela allait changer, ou pas.

- On a mangé caucasien, du poulet mariné et des sortes de beignets salés et c'était délicieux, vraiment délicieux.

- On a écouté Benjamin jouer de la guitare et chanter... Des chansons quelque peu subversives sur le capitalisme, la mondialisation... Et c'était léger et drôle.

- On a joué ensemble. Et ça faisait longtemps que nous n'avions pas joué ensemble et ça faisait chaud dedans, chaud chaud dedans nos coeurs. On s'est bien amusé et puis dans le public, il y avait des tchétchènes, des arméniens, des russes, des roms (je crois) et c'était chouette de jouer pour le réseau d'éducation sans frontières notre musique sans frontières.

- On a discuté après le concert, de demain et on s'est dit qu'il fallait jouer et jouer encore et nous allons donc jouer et jouer encore. On a repris chacun notre route en attendant de nous recroiser, pour jouer et jouer encore.

 

Dans la voiture, sur le chemin du retour, je me suis dit que ma musique n'était que du vent mais qu'il me fallait ce vent pour avancer. Je me suis dit qu'elle ne servait peut-être à rien mais que non en fait, je n'en croyais rien... Je me suis dit que je pouvais entraîner du monde sur mon terrain et que si ma terre était friable, elle était également fertile et que j'étais prêt à troquer les fruits et légumes de mon potager enchanté, de mon potager en chantier, à faire commerce équitable de ma chanson bio pour une aventure nouvelle, une rencontre nouvelle... Et m'offrir l'inconnu... C'est tellement grisant l'inconnu... Non décidemment, ma chanson doit bien pouvoir servir à quelque chose j'en suis sûr...

 

D'ailleurs tiens, tant que j'y suis, je prends une page blanche, j'écris dessus "je suis un homme libre", je la photocopie et la distribue à tous les sans-papiers de France, d'Europe, du monde... Et ça y est, le tour est joué, on circule tranquille de par le monde!!! Voyez, ma chanson est simple là où le monde ne l'est pas... Utopique aussi, ma chanson est utopique... Et bien oui c'est une utopie je sais et alors??? Si vous me demandez à quoi elle sert... "Mais à avancer que diable!!!"

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by monsieurpyl - dans Carnets du coin
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Pyl
  • Le blog du Pyl
  • : Un carnet de bord... De chansons, dessins, poésies et autres divagations...
  • Contact

Mes disques

Pochette Monstres En compagnie des monstres 

 

pourquoirecto Pourquoi j'ai mangé M. Pyl

 

le declin pochette2 Juste avant le déclin

 

en roue libre pochette En roue libre 

 

pochetteenfamille En famille 

 

alancienne A l'ancienne 

 

Pochette Pyl A la campagne 

Recherche

Pages

Toutes Les Chansons Des "jean"...